La Licorne


Cliquez sur le logo pour voir la video

Pour qu'un projet soit mobilisateur, il faut qu'il puisse générer de la fierté et de 'l'ownership' chez les jeunes qui y participent. C'est ainsi que l'Atelier Marin a lancé un nouveau projet ambitieux début 2017 : la construction d'une réplique d'un vaisseau de guerre de Louis XIV à l'échelle 1:4, sous le nom de 'La Licorne'. Le bateau mesure 15 mètres hors-tout et estnavigant.

 

Afin de motiver le jeune Louis XIV à développer sa marine, J-B Colbert, son 'premier ministre', commande en 1669 à l'arsenal du Havre un navire à l'échelle 1:4 (+/-15m). Le bateau sera démonté, transporté jusqu'à Versailles, remonté et mis à l'eau en novembre 1670. Impressionné par ce 'Grand Vaisseau', le Roi octrie à Colbert les crédits nécessaires pour développer une flotte qui permettra à la France de dominer les mers pendant plus d'un siècle.

Fort de ce premier vaisseau, le roi constituera à Versailles une flottille de bateaux très diversifiée : des gondoles, des yoles, une galère, des yachts anglais, des chaloupes, un brigantin,... et trois vaisseaux à hauts bords: deux frégates et le 'Grand Vaisseau', réductions à l'échelle 1:4 de bateaux réels. Pour plus d'informations à ce sujet, consultez l'article de Mme A du Fretay. La 'Flottille Royale de Versailles' comptera une 60-aine de bateaux en tout et un arsenal dédicassé sera construit dans le parc, toujours connu comme "La Petite Venise".

Sous le patronyme de 'La Licorne", L'Atelier Marin a reconstruit 'Le Grand Vaisseau de Versailles' avec des jeunes défavorisés et des adultes en inclusion socio-professionnelle. Un des objectifs est de mettre le bateau temporairement à disposition du Château de Versailles et d'emmener naviguer les personnes qui ont participé à la construction sur le Grand Canal du Château de Versailles, comme à l'époque de Louis XIV.

La construction a débuté en avril 2017 par la réalisation en pièces détachées des 44 membrures, la proue et le château arrière du bateau. La quille fut posée le 25 mars 2018 à Anderlecht et le bateau fut mis à l'eau le 27 avril 2019 en présence de M.Erick SURCOUF, descendant du corsaire Malouin, et de Mme Caroline PAUWELS, recteur de l'Université de Bruxelles, respectivement parrain et marraine du bateau.

       

         

Le projet est financé pour un tiers par des subsides, un tiers par du sponsoring et un tiers sur fonds propres. Les sponsors peuvent financer des parties spécifiques du projet, tel ici, les membrures. 

Le projet a reçu le Prix Bruocsella 2018 et est soutenu par le Port de Bruxelles, La Région de Bruxelles-Capitale, la Ville de Bruxelles, la Commune d'Anderlecht et de nombreux particuliers.

En janvier 2020, le projet a reçu le Prix de la Ligue Maritime Belge, le Prix de la Fédération Française de Voile-Aviron et avons eu l'honneur de présenter une conférence à son sujet à l'Académie de Marine à Paris.